La culture du cacao et commerce équitable

Table des matières

La culture du cacao

La culture du cacao tout comme beaucoup de produits importés n’est pas cultivés dans des règles éthiques et écologiques. En effet, les cultivateurs de cacao ne sont pas payés à leur juste valeur, ils vivent dans une grande pauvreté. Le prix du cacao ne cesse de chuter à la bourse, ce qui n’arrange rien pour ces producteurs. Leur salaire varie en fonction du prix en bourse. Le cacao est principalement originaire d’Afrique (surtout le Ghana et la côte d’ivoire) et d’Amérique du Sud.

Il y a plusieurs années, il y a eu un grand scandale en côte d’ivoire. Il a été dénoncé le travail d’enfant dans les cultures de cacao. Des enfants essentiellement originaire du Mali ou de Mauritanie étaient emmenés pour cultiver le cacao, tout à fait de façon illégale. Les responsables prétexaient emmener les enfants dans des écoles coraniques pour leur apporter une éducation. Malheureusement les enfants ne sont jamais rentrés chez eux, ils se sont vu obligé à travailler dès leur plus jeune âge sans sécurité, avec une rémunération médiocre. Malgré les promesse du gouvernement à agir contre cette maltraitance infantile, le travail d’enfant perdure et ne baisse pas.

Comme vous l’aurez compris ce n’est pas la marmotte qui met le papier d’alu dans le chocolat. Les pays occidentaux sont des gros consommateurs de chocolats, face à cette demande incessante le commerce du cacao ne cessent d’augmenter.

Les multinationales et le cacao

Les grosses entreprises et multinationales tel que Nestlé, Mars, Barry Callebaut, groupe férero, Lindt ont aujourd’hui le monopole sur le marché du chocolat et du cacao. Le plus groupe sur le marché vient de nos voisins les Suisses avec le grand groupe Barry Callebaut possèdent actuellement plus de 29% de part du marché mondial.

Toujours dans le but de faire un maximum de profit en minimisant les coûts les groupes multinationaux se fournissent avec du cacao essentiellement originaire d’Afrique et plus particulièrement de la Côte d’Ivoire. Ils participent à ce système où l’exploitation d’enfant est monnaie courante. Lorsqu’ils ont été interrogés, ils ont mentionnés le fait qu’il n’était pas au courant de ce système d’exploitation. Ils ont fermés les yeux sur ce mode de fonctionnement pour assouvir leur propre intérêt. Malgré les faits dénoncés ils continuent de se fournir auprès des mêmes producteurs.

Les multinationales participent et permettent à ces exploitations de voir le jour. Elles sont souvent à l’origine de cette exploitation infantile. La prix étant attractif elle se satisfait de ce modèle. Il ne faudra pas compter sur elle pour revolutioner la production mondiale de cacao.

Le commerce équitable

Et la vous vous dites d’accord c’est bien de savoir tout cela, mais comment on fait nous en tant que consommateur (ou plutôt consommacteur). Une des solutions est de se tourner vers le commerce équitable.

La définition officielle du commerce équitable est que la partie la plus aisée s’engage à respecter les intérêt de la partie la plus modeste. Les entreprises représentent la partie la plus aisée, elle s’engage donc à respecter les intérêt des producteurs locaux qui représentent la partie la plus modeste.

On entend respecter les producteur d’un point de vu financier, leur permettre d’avoir un salaire correct qui leur permettre de vivre dans des conditions adéquate.  Outre l’aspect financier, le commerce équitable favorise la production sur le long terme pour permettre la longévité des revenus et baisser la précarité de ces commerçants. Et enfin c’est aussi favoriser un mode de vie éthique, on s’intéresse aux conditions de vie des agriculteur, il n’y a pas de culture avec exploitation d’enfant.

Le commerce équitable s’intéresse aux ressources des commerçant, cultivateurs mais aussi à leurs conditions de vie qui sont pour beaucoup très précaire. Cependant cela à un coût évidemment, lorsque l’on commence a rémunérée de façon honnête les cultivateurs les prix du chocolat augmentent. Il n’est pas toujours facile de trouver du chocolat issu du commerce équitable en magasin type de super marché. Vous pouvez retrouver la marque éthiquable qui se trouve en grande surface et en magasin bio, les tablettes de chocolats proposés son vraiment très bonne.

Les conditions de vie des cultivateurs

Comme mentionné plus haut, la culture du cacao participe à un trafic d’enfant et à leur exploitation. Outre le fait de faire travailler des enfants, il a été mis en avant qu’ils avaient un salaire deux fois inférieur à celui d’un adulte que la plupart des enfants étaient âgés de moins de 14 ans.

Les cultivateurs de cacao sont encore en situation de grande précarité même ceux issus du commerce équitable. Ils ont des outils très dangereux et se blessent régulièrement sans avoir la possibilité de se soigner convenablement. Ils ont pour la plupart du temps pas accès aux soins. De plus ils doivent porter les sacs de cacao qui sont des charges très lourdes.

Malgré le commerce équitable il a été constaté que ces agriculteurs sont toujours dans le seuil de pauvretés et que leur conditions de travail difficile évolue que très peu. Les salaires perçus même avec le commerce équitable ne sont pas encore assez élevés pour leur permettre de vivre dans des conditions favorables.

La consommation de chocolat

Vous l’aurez compris notre consommation de chocolat ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. Il est souvent difficile de changer ces habitudes, surtout que l’on n’a pas toujours les moyens de consommer ce type de chocolat.

Il est également difficile de contrôler la consommation de chocolat non éco-responsable pendant les fêtes : noël, pâques…

J’essaie de plus en plus d’être vigilante  à ma consommation depuis quelques années. Lors de fêtes j’informe que je souhaite pas de chocolat, j’en ai quelques uns mais beaucoup moins qu’avant. Cela a été très difficile parce que je suis une grande consommatrice de chocolat. Lorsque je suis chez moi, je ne consomme que du chocolat issu de l’agriculture biologique et du commerce équitable. Pour faire mes gâteau je prend du chocolat noir en VRAC, pour les autres tablettes j’utilise essentiellement les marques des artisan du monde et éthiquable.

Les artisan du monde : https://www.boutique-artisans-du-monde.com/epicerie/cacao-et-chocolat/tablettes-de-chocolat-equitable.html

Ethiquable : https://www.ethiquable.coop/gamme/chocolat-noir-lait-issu-commerce-equitable-lagriculture-biologique

Sources

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*